Les meufs.org

blog femme, mode et beauté

Changer de métier dans le secteur de la beauté

Choisir sa carrière ne doit pas se faire à la légère. Une carrière professionnelle doit conjuguer passion et marché porteur. Donc, vous devez découvrir les métiers dans lesquels vous êtes à l’aise et pour lesquels vous avez de la passion. En parallèle, vous devez viser un secteur dynamique qui recrute constamment et qui promet une évolution professionnelle, comme c’est le cas de la filière beauté et bien-être. Si vous voulez entamer une reconversion professionnelle dans le secteur de la beauté, vous pourrez devenir spa praticien ou prothésiste ongulaire.

Comment devenir spa praticien ?

Dans un où tout va à grande vitesse et où le répit est un luxe, les tensions, le stress et la fatigue chronique deviennent le mal du siècle. Parmi les solutions pour se détendre et se déstresser figurent le spa et tous les soins qui vont avec. Le secteur du spa praticiens offre ainsi de nombreux débouchés. Et si vous en faisiez partie ? Le spa praticien travaille dans un institut de spa, dans un centre de bien-être, de thalassothérapie, de balnéothérapie ou dans un hôtel de luxe. Il s’occupe de nombreuses missions au sein de l’institut à commencer par l’accueil des clients. Il doit les installer confortablement, les écouter pour mieux déceler leurs besoins, choisir et proposer les soins adaptés. Ensuite, il réalise lui-même les soins et doit donc maîtriser différentes techniques. Le spa praticien est spécialisé dans les massages ou modelages (relaxant, énergisant, amincissant, raffermissant, enveloppement froid ou chaud, massage californien et réflexologie plantaire) et les soins par l’eau (sauna, balnéothérapie, etc.). Enfin, il propose et vend des produits de bien-être à ses clients. Le spa praticien doit aimer le sens du contact, avoir une bonne écoute et posséder le sens commercial pour mener à bien ses missions. Pour devenir spa praticien, vous devez suivre une formation qualifiante et obtenir le CAP spa praticien après un bac pro esthétique ou cosmétique.

Comment devenir prothésiste ongulaire ?

La beauté des ongles est au cœur de la préoccupation des femmes et de plus en plus d’hommes. Tout comme la peau du visage, les ongles des mains et des pieds méritent une attention particulière. Les ongles ont besoin de soins spécifiques pour être sains et solides. Puis, ils peuvent être décorés de mille et une façons selon les envies de chacun. Le rôle de prothésiste ongulaire est exactement d’apporter les soins nécessaires aux ongles et d’optimiser la beauté des ongles en réalisant différentes décorations, comme les faux ongles et les ongles dits américains. D’abord, le professionnel reçoit son client pour mieux cerner ses envies. Il doit connaître la sensibilité et les risques d’allergie du client par rapport à certains produits avant l’intervention. Le prothésiste ongulaire effectue des soins des ongles et des cuticules. Il pose des vernis classiques, du french manucure, des gels UV… avec des couleurs, des formes, des textures et des motifs au choix. Ce professionnel maîtrise ainsi l’utilisation des différents appareils destinés à la manucure. Pour devenir prothésiste ongulaire, vous devez être adroit de vos mains. Ensuite, il faut suivre une formation pour décrocher un CAP esthétique cosmétique. A noter qu’un prothésiste ongulaire débute avec un SMIC, mais qu’il peut, avec de l’expérience profiter d’un salaire de 1 500 euros par mois.

LEAVE A RESPONSE

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

You Might Also Like